Qui sommes-nous ?

 

Deux frères font le pari de l'agriculture bio, en pleine Beauce ...

A l’origine, deux frères, Benjamin et Adrien, aux parcours différents se retrouvent autour d'un projet familial.

Tout commence en petite Sibérie, dans le Jura. Benjamin est boulanger au levain, autodidacte. Pendant ces hivers rallongés, la boulangerie est de bonne augure pour lui permettre d'affiner son tour de main au fournil ! Avec une auto-construction de four à gueulard à la clé, il se bâtit une solide expérience de panification au levain qui lui permet d'installer, quelques années plus tard, avec une grande maîtrise, le fournil de la Ferme d'Orvilliers.

Son âme de bricoleur a toujours de quoi l'occuper dans l'évolution permanente de notre installation, de la céréale jusqu'au produit fini !

Adrien, avec sa formation d’ingénieur agricole, a passé plusieurs années à suivre techniquement des exploitations biologiques en Haute Normandie, en Alsace et dans le Rhône. Il a également rencontré de nombreux agriculteurs innovants et spécialistes sur l’agriculture de conservation, les semences paysannes, l’agroforesterie…   A force d’accompagner et de constater des réussites écologiques, il avait lui aussi acquis la volonté de mener la sienne !

Chemin faisant, l'idée de revenir en terre natale et de devenir paysans a germé dans leurs petites têtes. Ainsi, le projet a émergé : paysans-meuniers-boulangers bio !

Le blé est la culture emblématique de la Beauce, le grenier de la France. Nous souhaitons valoriser ce patrimoine vivant et le faire évoluer. Le statut du champ de blé passe alors, d'un champ céréalier que l’on croise sans y prêter garde, à celui de champ nourricier local que l’on sait retrouver dans notre assiette en venant à la ferme d’Orvilliers !
Pour nous, l'agriculture bio est l'avenir, il faut s'inspirer du bon sens d'hier, mais l'adapter à nos techniques modernes, pour un futur nourricier et durable pour les générations à venir !

... Rejoints par Hélène, meunière et boulangère

Un an après le démarrage de l'activité au fournil, Hélène, alors meunière dans une ferme du Vexin, rejoints les 2 frères Pelletier.

Ancienne infirmière, investie dans une amap et auprès des producteurs bio de son coin, l’idée d’une reconversion professionnelle a vu le jour : l'envie d'être toujours utile à la société, mais autrement ! 

Après de multiples rencontres et expériences auprès de femmes boulangères ou paysannes boulangères, elle démarre en tant qu'ouvrière dans une boulangerie bio : tout à la main et au levain, elle découvre cette pratique boulangère toujours en évolution, riche d'enseignements... au service des clients.
Depuis, le virus du pain au levain ne la quitte plus. Après une formation en boulangerie et le CAP en poche, elle approfondie ses compétences en meunerie paysanne.

Elle rejoint en 2014 l'aventure avec une bonne humeur et une motivation inégalée.

Passionnée par le levain, investie dans la recherche participative sur le levain avec l'INRA et de nombreux autres boulangers, elle vous permet de découvrir cette passion par des journées de formation prévues régulièrement tout au long de l'année. 

Depuis début 2018, elle est associée à Adrien et Benjamin.

L'équipe s'agrandit ...

Cisco, pâtissier de formation, apporte depuis novembre 2019, tout son savoir-faire, son humour, son entrain. Cela promet des bonnes recettes et la réalisation de grands projets pour la Ferme.

Depuis Août 2020, Guillaume, avec son diplôme de Paysan Boulanger en poche, vient prêter main forte au fournil. Ainsi, il parfait sa formation, réfléchit à son projet d'installation dans la ferme familiale et apporte à l'équipe sa motivation !

Et François, après quelques années dans l'industrie, une expérience dans un magasin Biocoop, le voici à la Ferme d'Orvilliers ! Il est responsable de la boutique paysanne depuis cet été 2020. Ses qualités relationnelles nous sont indispensables. Il est le trait d'union entre les producteurs locaux et les clients.

Former, échanger, s'enrichir mutuellement...

Leandro, le petit dernier de l'équipe, du haut de ses 15 ans, apprend avec nous la boulangerie au levain. A mi-temps au CFA de Chartres, il nous étonne par son flegme et son humeur égale. Nous sommes heureux de le voir évoluer.

Passion, patience et polyvalence

pour vous proposer des farines, des pains et surement encore d'autres gourmandises dans l'avenir